Maladies

Les Maladies

Les maladies infectieuses virales

Pour la plupart des maladies virales, il existe les tests sanguins (FeLV-FIV-Coronavirus etc…), certaines de ces maladies sont guérissables par antibiothérapie, parfois lourde, mais d’autres une fois contractées et déclarées c’est le décès du chat qui est la seule issue. Les vaccinations sont une protection essentielle lorsque celle-ci existe. Une liste de ces maladies infectieuses :

  • Typhus : maladie contagieuse par contact. Vaccination à partir de 2 mois, rappel à 3 mois et au besoin 1 autre à 4 mois.
  • Herpès Virus : infection des toutes les voies respiratoires supérieures. Vaccin indispensable.
  • Calicivirus : infection des voies respiratoires avec ulcérations dans les cavités buccales, ulcère de la cornée. Vaccination à 2 mois et rappel à 3 mois.
  • Chlamydiose : conjonctivite se transmettant par les larmes se soignant aisément. Vaccination selon le milieu et le mode de vie du chat.
  • BordetellaBronchiseptica : appelée aussi « toux du chenil » très contagieuse nécessitant un traitement lourd d’attaque.
  • Panleucopénie Féline : provoquée par le parvovirus FPV, virus très résistant qui se transmet par voie fécalo-orale, chaussures et vêtements contaminés. Provoque diarrhées, anémie, déficit immunitaire, avortement. Vaccination.
  • FIV : appelé à tort « sida du chat » se transmet au cours de bagarre (morsure, griffure). Un chat peut être positif toute sa vie et ne jamais déclarer la maladie qui elle n’est pas guérissable. Stérilisation d’office pour éviter le stress. Pas de vaccin. Vice rédhibitoire.
  • Leucose féline : le virus FeLV provoque une immunodépression, une anémie et se transmet par la salive (léchage entre chats), les fèces, les secrétions nasales et le lait maternel lorsque la mère des chatons est infectée par le FeLV. Ce virus provoque des avortements, chatons morts-nés. Le vaccin (Virus atténué ou géni génétique) est impératif à associer à ceux mentionnés plus haut. Vice rédhibitoire.
  • Rage : zoonose mortelle transmissible à l’homme (morsure) pratiquement éradiquée de l’Europe grâce à la vaccination des animaux sauvages (renard notamment). Vaccin obligatoire pour tous passages aux frontières (21 jours avant de sortir du territoire). Importations non déclarées d’animaux en provenance de l’Afrique très risquées.
  • PIF : péritonite infectieuse féline due à un coronavirus (FCoV) présente dans les fortes concentrations félines (refuges, gros élevages). Touche les jeunes suite à un stress.Déclarée (2 types : humide ou sèche) elle est irréversible et le chat meurt. Il n’y a pas encore de vaccin. Vice rédhibitoire avant le 21è jour. A LIRE ARTICLE SUR LA PIF

Les maladies d’origine génétiques

Les maladies dites génétiques sont à présent pour la plupart détectées par ADN. Ces tests sont réalisés par les éleveurs responsables. D’ailleurs dans un proche avenir ces tests seront mentionnés sur les pédigrées des chats de race reproducteurs, donc ce sera aussi une garantie que le chaton ne risque pas de déclarer le problème :

  • PKD (polykystose rénale génétique) : gène dominant ce qui veut dire que les deux parents négatifs ne donneront que des chatons négatifs. Touche surtout les Persans, Exotics et toutes les races qui ont ces deux races dans leur lignée. Pathologie qui a pratiquement disparu grâce au sérieux des éleveurs. Certains chats peuvent vivre très vieux sans voir la destruction du parenchyme rénal qui est la manifestation de ce gène. Il existe un gène muté et le test est en passe d’être validé.
  • HCM (Myocardiopathie hypertrophique) : touche le muscle cardiaque ; pathologie qui est décelable par auscultation et par échographie.